News

Victor Horta - 20 ans d’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Quatre habitations majeures de Victor Horta ont fêté leurs 20 ans d’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO! L’occasion pour Urban de célébrer cette protection en réalisant des plaques commémoratives en bronze en l’honneur de ces biens de valeur universelle exceptionnelle.

Ne manquez pas de vous balader dans le coin pour les découvrir devant l’Hôtel Tassel, l’Hôtel Solvay, l’Hôtel van Eetvelde et extension, ainsi que la maison et atelier de Victor Horta !

Afin de réaliser ces plaques, Urban a travaillé avec NNSTUDIO pour la réalisation graphique du modèle et a eu recours au travail artisanal de la Fonderie d’Art METAMAGMA, spécialiste dans la technique dite de la « cire perdue ». Une méthode ancestrale et un travail 100% artisanal pour célébrer la protection des œuvres remarquables de l’architecte belge!

Envie d’en savoir plus sur les étapes du procédé de moulage de ces pièces uniques ?

Découvrez la vidéo de réalisation des plaques :

  • MODÈLE DE FONDERIE : dans ce cas-ci, réalisation des modèles graphiques en Plexiglas
  • MONTAGE : réalisation d’un entonnoir de coulée et d’un réseau de canalisations en cire servant à évacuer la cire perdue, acheminer le métal fondu pour remplir le moule et évacuer l’air et les gaz
  • MOULES DE FONDERIE : éclaboussage du montage de plâtre et chamotte réfractaire, pour une empreinte la plus fidèle possible, et réalisation de cuves cylindriques en plâtre
  • CUISSON : cuisson des moules de fonderie durant 7-8 jours dans un four amené progressivement à 560°C, pour redescendre ensuite à 80°C
  • CIRE PERDUE : durant la cuisson, la cire est alors brûlée de façon à obtenir des moules creux
  • CHAUFFE DU MÉTAL : chauffe du creuset, un bol en matière réfractaire chargé de bronze, jusqu’à 1200°C
  • COULÉE : manipulation du creuset à l’aide d’une pince et civière et coulée du métal en fusion dans les plâtres de fonderie
  • BRUTS DE COULÉE : une fois refroidis, les moules de fonderie sont détruits, les canalisations, à présent en bronze, sont sciées et le modèle est brossé ou sablé afin de le débarrasser des résidus de plâtre
  • CISELAGE : visant à débarrasser les traces laissées par les canalisations sciées et à corriger les éventuels petits défauts
  • PATINE : oxydation artificielle du bronze pour lui donner les tons désirés
  • PLACEMENT : ici, placement des plaques de façon à respecter les trottoirs parfois d’époque
©urban.brussels
Voir toutes les news